SLR Magic Anamorphot 1.33x + GH4

Je viens de le recevoir et j’ai eu l’occasion de filmer quelques images ce week-end pendant le Pardon de la Saint Gildas à Port-Blanc (Côtes d’Armor). Un évènement dédié aux chevaux et à leurs cavaliers, qui traversent la gréve à marée basse pour rejoindre la petite île encore habitée de Saint Gildas. Dans un décors de sable, de rochers et de pins, les calèches côtoient les tracteurs pour venir déposer les visiteurs. Le cadre idéal du western breton!

 

A la recherche du rendu “Cinéma”

Que ce soit avec un 5D ou GH4, il est maintenant possible grâce à un appareil relativement compact de capturer des vidéos de qualité professionnelle.

Dans mon reportage The Sicilian March, j’ai travaillé sur les ralentis, la composition de l’image et le montage dans le but d’approcher un rendu d’avantage “cinématographique”. Des outils de plus en plus abordables permettent aux semi-professionnels de créer une image vidéo dont l’esthétique se rapproche de celle du film. C’est le cas par exemple avec les objectifs cinéma lumineux: ils permettent d’obtenir une profondeur de champs réduite et de régler l’ouverture de manière fluide. Le bokeh obtenu met le sujet en valeur et l’image devient plus flatteuse.

Dans cette quête d’image cinématographique, j’ai longtemps convoité les objectifs anamorphiques: Ceux-ci permettent d’obtenir un format panoramique, étirée sur la largeur. On se rapproche d’un rapport d’image type 2,35:1 Cinémascope, très utilisé dans le cinéma américain (western like). Vous trouverez plus d’infos sur les formats d’image ici. Le prix de ces objectifs était malheureusement trop élevé pour en justifier l’investissement.

Mais ça, c’était avant!

Une bague d’adaptation anamorphique

Depuis peu SLR Magic, une société connue pour le développement d’objectifs micro 4/3 cinéma lumineux et abordables, propose un adaptateur anamorphique plutôt intéressant (compter environ 1000 euros l’adaptateur et ses 2 filtres dioptriques): L’Anamorphot 1,33x 50.

anamorphot02

L’Anamorphot vissé sur le Voigtlander 25mm

Comment ça marche?

L’adaptateur SLR Magic se visse directement sur l’objectif. L’image est alors déformée sur sa hauteur par 1,33 (cela est dû à une compression optique horizontale). Il faut ensuite travaillé le montage vidéo en résolution 2,35:1 (pour ma vidéo au format HD, la résolution en pixel carré est de 1920×818); les rushs importés devront être rescalés ensuite verticalement par environ 0,77 pour retrouver la proportion réelle de l’image, non déformée.

Les réglages

2 paramètres sont à prendre en compte pour commencer à utiliser l’adaptateur anamorphique:

> L’angle de la déformation
> La mise au point

L’angle de déformation

C’est le 1er réglage à faire. Il est important que la déformation se fasse sur l’axe vertical uniquement; il faut donc veiller à ce que l’angle de cette déformation soit parfaitement axée à 90° par rapport à l’horizontal. Pour faire cela, une astuce consiste à utiliser une lumière puissante et concentrée (type LED de smartphone ou lampe de poche) dans un environnement sombre: La particularité du filtre anamorphique est de créer un parasite lumineux horizontal à l’image (lens flare). Celui ci doit être horizontal. S’il ne l’est pas, il faut tourner l’adaptateur SLR Magic sur son axe jusqu’à ce qu’il soit droit. 3 vis permette ensuite de maintenir ce réglage en place.

La mise au point

L’autre paramètre à considérer dans un 2ème temps est la distance de mise au point. Si il est très facile de faire la MAP sur un paysage ou un sujet lointain, cela s’avère beaucoup plus délicat lorsque l’on veut filmer un élément proche de l’objectif. Une bague rotative sur l’adaptateur permet de faire un réglage de base (near/normal) selon la distance du sujet: Grosso modo de 3m à l’infini.

Pour tous les éléments qui seraient distants de moins de 3m, il sera nécessaire d’ajouter des filtres dioptriques. 2 modèles sont proposés par SLR Magic:
> Le 1er de +0.33, à utiliser à environ 2/3m du sujet.
> Le second de 1,33, pour une MAP à environ 1m et moins du sujet.

anamorphot03

Les filtres dioptriques +0.33 et +1.33 avec leur boite en cuir.

Le diamètre de la lentille de l’adaptateur anamorphique est de 62mm. Bien sûr tous les objectifs n’ont pas ce diamètre et 3 bagues vont permettre d’adapter l’adaptateur (si si) sur différents objectifs de 49, 52 ou 58mm.
J’ai pu le tester avec succès avec le Voigtlander 25mm f/0.95 (52mm) et le Panasonic 35-100 f/2.8 (58mm).

anamorphot04

Les bagues d’adaptation à différents diamètres (49, 52, 58mm)

Le couple Voigtlander 25mm / SLR Magic Anamorphot fonctionne à merveille. La vidéo KAYDARA visible plus haut a été entièrement tournée avec cette focale, en grande partie en 4K. A prendre en compte dans le choix d’un compagnon à votre Anamorphot: Sur un full-frame il s’utilise à partir d’une focale de 40mm. Sur un crop x2 (format m4/3), à partir de 20mm. En dessous vous aurez de fortes chances d’avoir du vigneting.

J’essaierai dans un prochain test de voir ce que donne l’outil sur des scènes nocturnes urbaines, afin de mettre en évidence les lens flare créées par l’optique.

19 réponses
  1. Romsprod
    Romsprod dit :

    Salut. Très bon article et très belle vidéo (que j’avais déjà vu avant de lire ton article d’ailleurs).
    Pour info, j’ai créé un groupe Facebook pour le GH4 donc si ça t’intéresse (et si tu n’en fais pas déjà parti ?) n’hésite pas à nous rejoindre (nom : “Panasonic GH4 France”). Bonne journée.
    Roms

    Répondre
  2. Jonathan
    Jonathan dit :

    Bonjour, tout d’abord merci pour toute ces info ! Je voulais savoir, apparemment il y as une double mise au point à faire ? Une sur l’objectif et une sur le SLR MAGIC ANAMORPH ? C’est ce que j’ai pu comprendre sur une video tuto youtube. Si c’est le cas, comment l’on gere la mise au point sur un sujet en mouvement ?

    2ème question:
    Les flares sont toujours de couleur bleus ? Je trouve dommage que si l’on filme un couché de soleil orangé que sa génére dès flares bleus/violet.
    Sinon apart sa sa a l’air TOP comme produit !! (Y)

    J’attends ta réponse avec impatience

    Répondre
    • 5mars
      5mars dit :

      Salut, oui en effet il y a une mise au point sur l’anamorphot mais elle sert à définir si le sujet est proche ou loin. La mise au point se fera toujours sur l’objectif.

      Certains mouvements pourront se gérer directement à la MAP sur l’objectif. Cela sera plus difficile si le sujet part de loin pour arriver très proche; Les filtres dioptriques servent à faire la mise au point sur des sujets proches donc il faudrait de toute manière les ajouter si le sujet arrivait très proche de la caméra.

      Les flares sont bleutés en effet. Cinema style, on y est habitué. Peut-être qu’un gros étalonnage pourrait permettre de baisser le niveau des bleus à l’image.

      Répondre
  3. Jonathan
    Jonathan dit :

    Merci pour ta réponse Guillaume. Une dernière question. Sur quelle site acheter ce produit est ce le site que tu as mis en lien ? En combien de temps sa arrivent vu que sa a l’air d’être un site américain ? Est ce un site de confiance ?
    Merci

    Répondre
  4. Jonathan
    Jonathan dit :

    Quand tu parle de mise au point sur le sujet au qui parte de loin pour ce raprocher la mise au point ce gere comment avec le slr magic je n’est pas compris. J’utilise un dji ronin avec un système de mise au point a distance pour l’objectif avec une telecomande mais en gros si il faut faire une mise au point sur le filtre c’est la ou j’aurai un problème. Car si j’avance vers le sujet comment faire en sorte qu’il sois net si il faut faire les mise au point sur l’objectif et le filtre slr ? A moins que je ne t’es pas totalement compris. J’espère que mais question est compréhensible et dsl du dérangement 🙂

    Merci guillaume en attendant ta réponse.

    Répondre
    • 5mars
      5mars dit :

      Je ne peux pas faire les tests je n’ai plus l’Anamorphot sous la main..
      Mais en gros tu définis si ton sujet est loin (far sur la bague) ou près (near sur la bague). Si il est vraiment très près (macro like), tu ajoutes des filtres dioptriques.

      Dans ton cas si tu avances sur un sujet qui est à 20m pour t’en rapprocher à 10cm, cela risque d’être problématique.

      Si tu te rapproches d’un sujet de 20m à 5m je ne pense pas qu’il y est de problème.

      Répondre
    • 5mars
      5mars dit :

      J’en suis satisfait mais je n’en ai pas assez l’utilité.
      Je préfère mettre la priorité aux outils qui me serviront directement dans mon activité; mes clients ne courent pas après l’anamorphique. Je suis content de l’avoir eu entre le mains mais j’ai d’autres choses à essayer.

      Répondre
  5. Jonathan
    Jonathan dit :

    Et combien de temps exactement sa met pour la livraison ? J’aimerais l’avoir avant le 15 Mars pense tu que c’est jouable si je le commande début de semaine prochaine ?

    Répondre
  6. David Lorut
    David Lorut dit :

    Bonjour Guillaume,

    Encore une fois merci pour cet excellent article et ton partage d’expérience.
    Je bosse sur GH4 et la captation en anamorphique m’intéresse énromément.

    Je suis quasi convaincu et suis impatient de pouvoir utiliser ce type d’objectif.

    Toutefois il me reste 2 questions importantes pour lesquelles tu as peut etre essuyé les plâtres comme on dit.

    Je tourne principalement avec un bijoux de Voigtlander le 17,5 mm. Penses tu que le vignetage soit vraiment important sur
    cette focal ? Et comme je tourne en C4K l’idée du Crop en post prod est elle envisageable afin de rogner sur ce vignettage excessif sans supprimer l’intérêt de l’anamorphique ? J’espère que je suis clair.
    EN tout cas merci par avance de tes conseils ou avis.

    Cordialement.
    David.

    Répondre
  7. Sylvain
    Sylvain dit :

    Merci pour cette analyse, bien rare sur la toile !
    Je fonctionne souvent avec un G7, petit frère du GH4, et avec un adaptateur genre speedbooster qui me permet d’utiliser ma batterie d’objectifs Canon dessus.
    Je suppose que coupler ce système avec l’Anamorphot, c’est un peu incongru, non ?

    Répondre
  8. Alex
    Alex dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre article ! Cela fait plusieurs jours que je soulève tout internet pour trouver des informations sur l’anamorphique et par miracle je suis tombé sur vous dans un forum et j’ai suivi le lien de cet article !
    Toutefois j’ai une question à vous poser:
    J’ai remarqué qu’il y a plusieurs produits comme le SLR que vous avez. Toujours de la même marque on peut retrouver celui-ci et j’aimerais savoir s’il y a une différence entre le vôtre et celui-ci ? A moins que ce soit les mêmes mais je n’ai pas vraiment l’impression.

    Encore merci pour votre article.
    Cordialement,

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *