PilotFly H1 – Stabiliser sur le bout des doigts

Après avoir utilisé pendant plusieurs mois le stabilisateur 3 axes motorisés CAME-TV 7500, j’étais à la recherche d’une solution plus compacte et plus facile à déployer. Ce nouvel outil de PilotFly reprend les caractéristiques du Nebula 4000 Lite tout en étant à 1ère vue mieux conçu. Comme le Nebula, le PilotFly H1 est un “stabilisateur gyroscopique à point” (!!). Pour résumer, ça permet d’avoir des plans relativement fluide pour un encombrement réduit et une prise en main … à une main.

Le test en image:

Ses atouts par rapport à son concurrent:

> Il permet grâce à un petit bouton de gérer l’inclinaison verticale de la caméra (le tilt). Pas toujours facile d’accès lorsque l’on a le manche en main, il a le mérite d’exister. Cette fonction est selon moi indispensable.
> La balance se trouve assez rapidement. Malheureusement ça se fait par vis, mais elles sont faciles d’accès et j’ai trouvé plutôt rapidement l’équilibre par rapport à mon expérience précédente avec le CAME 7500.
> On peut y brancher une batterie 3s 11.1v, la même que celle du DJI Phantom. Ça tombe bien, il m’en restait une.

pilotfly03

Prise en main – Crédit photo : Nicolas Digard

Par rapport à un stabilisateur 3 axes standard, il y a du pour et du contre. J’ai trouvé la stabilisation de mon CAME 7500 plus efficace et l’outil plus prévisible. Le prix n’est pas le même, les performances non plus.
Le PilotFly vibre de temps en temps un peu fortement et sans raison.. Est-ce que cela est dû à la carte 8 bits (par rapport à celle de 32 bits du CAME) lorsque le poids est trop lourd ? Je l’utilise avec un objectif Panasonic 12-35mm, ce qui porte le poids CU à 900g environ.

pilotfly04

Vue arrière – Crédit photo : Nicolas Digard

Je précise que pour l’instant je n’ai pas passé beaucoup de temps sur les réglages, peut-être 30mn pour la balance et les réglages PID (j’ai mis ceux donnés par le fabricant pour le 12-35mm). Je donnerai un retour plus précis sur son comportement après m’être penché plus longuement sur la balance et après visionnage des vidéos d’utilisateurs.

Les réglages PID partagés par le fabricant pour le 12-35mm

Les réglages PID partagés par le fabricant pour le 12-35mm

Ce 1er test vidéo donne un aperçu du rendu de l’image lorsque l’on sort l’engin de la boite et que l’on part filmer sans passer trop de temps à l’équilibrer. C’est perfectible mais ça marche plutôt bien. Merci à mes acteurs Myriam et Nicolas ! J’ai remarqué que mon GH4 avait tendance à pencher lorsque je tournais autour de mon sujet. Cela va surement être corrigé plus tard car ça relève à mon avis d’un mauvais réglage.. Ce genre d’outil nécessite du temps pour être utilisé au mieux.

pilotfly02

Myriam en slowmo – Crédit photo : Nicolas Digard

Il est facile de prévoir le succès de ce nouveau type de stabilisateur “handheld”. Celui là a de bons atouts, j’attends de voir ce qu’il donnera sur le terrain et dans le temps.
Je vous invite à revenir très bientôt pour la mise à jour de mon article lorsque les réglages de la machines seront plus aboutis. D’ici là je pense également ajouter un support de fixation rapide pour ne pas avoir à régler à chaque fois la position de la caméra, ainsi qu’un système de trépied + bras de fixation moniteur (dans mon cas, l’iphone 4s). Je vais également investir dans un Olympus 12mm. Plus léger, il sera mieux supporté et il me servira également pour la prise de vue aérienne sur Zenmuse.

Quelques vidéos utiles du fabricant (mieux vaut couper le son) :

 

 

4 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply to Anonymous Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *